Flux RSS  feed-icon.png

La carte postale :    --> le trait d'union entre le passé et le présent <--


Le 22/11/2017 -

Allemand Anglais Espagnol Français Portugais

Cartes postales du chemin des Dames et Craonne

Livret     Situation

Origine

Il s'agissait d'un petit chemin , peu carrossable, emprunté en 1776 et 1789 par Adélaïde et Victoire, filles de Louis XVI, également appelées "Dames de France". Venant de la cour, elles se rendaient fréquemment au château de la Bêve, près de Bouconville. Ce château appartenait à Françoise de Chalus, comtesse et gouvernante de Madame adélaïde. Pour faciliter leur voyage, le comte fit empierrer le chemin qui prit le nom charmant de "Chemin des Dames". Celui-ci se trouve en bordure de la RN2, entre Laon et Soissons dans l'Aisne et rejoint vers l'est la RN44 à Corbeny.

Ensuite

Mais ce lieu est devenu un nom de sinistre mémoire. En 1814, Napoléon à la bataille dit de Craonne, y battit les Prussiens et les Russes au prix de 5 400 morts parmi ses jeunes recrues que l'on appelait "les Marie-Louise".

Et encore

Puis vinrent les terribles combats de la guerre de 1914-1918 et leurs centaines de milliers de morts, particulièrement au printemps de 1917, durant l'offensive du général Nivelle, dit du "Chemin des Dames": 270 000 morts côté Français, 163 000 côté Allemand. C'est aussi après cette grande tuerie que se développèrent dans l'armée française les mutineries de 1917, et concentré essentiellement sur le Chemin des Dames et le front de Champagne. La bataille du Chemin des Dames ou seconde bataille de l'Aisne commence le 16 avril 1917 à 6 heures du matin pendant la première guerre mondiale par une tentative française avec le support britannique de rupture du front allemand (ligne Hindenbourg) entre Soissons et Reims vers Laon, sous les ordres du général Nivelle.

Attaque britannique

Le 9 avril, les Britanniques, appuyés par les corps canadiens et australiens, attaquent sur la route Arras-Lens en Artois. Les Canadiens prennent la crête de Vimy et 10 000 prisonniers. C'est la première victoire canadienne sans aide alliée. Les Britanniques ont progressé de 10 km et détruit presque 7 divisions allemandes, mais continuant vers Saint-Quentin, ils sont étrillés

Forces en présence

Les Vème, VIème et Xème divisions de l'armée française constituent une force de 850 000 hommes dont une forte proportion de "choc" appuyés de bataillons de Tirailleurs Sénégalais, avec 2 700 pièces d'artillerie de 75 et 2 300 mortiers lourds, dont 790 canons modernes, accompagnée de 200 chars d'assaut.
         Le général Enrich Ludendorff disposait sur les 40 km de front de 152 divisions plus 53 en réserve, dans une zone puissamment fortifiée avec des mitrailleuses sous abri et un excellant réseau souterrain communiquant avec la ligne de crête. Les Allemands avaient l'avantage aérien.

Bataille

Les chars d'assaut sont engagés dans le secteur de Berry-au-Bac. Les trous d'obus retardent les engins; de plus les lourds Schneiders se regroupent pour attaquer, offrant des cibles faciles à l'artillerie. L'offensive, qui n'obtient que des résultats marginaux (prise du plateau de Vauclair et du fort de Condé-sur-Aisne), est suspendue le 21 avril puis reprise. La pluie est quasiment continue,rendant le terrain très boueux.

Bilan

Une commission d'enquête est instituée et dirigée par le général de division Henry Joseph Brugère, Nivelle est absous et plus tard muté à Alger. Brugère ajoute au rapport que "la préparation comme l'exécution de cette offensive, le général Nivelle n'a pas été à la hauteur de la tâche écrasante qu'il assumait". Suite à cet échec, les généraux Mazel (Vème armée) et Charles Mangin (VIème armée) sont remplacés par Micheler et Maistre, Philippe Pétain prend la place de Nivelle à la tête du G.Q.G, le 15 mai 1917, avec pour tâche première d'endiguer l'effondrement du moral des troupes et mettre fin aux mutineries. Les tribunaux militaires prononcent 3 427 condamnations dont 554 à morts. A 7 reprises, Pétain refuse de transmettre les dossiers de recours en grâce et 45 mutins devaient être exécutés.
         C'est une défaite stratégique décisives des Français, qui ne conquièrent que quelques postes d'observations et de belles caves.

Pertes

 150 000 hommes de chaque côté (dont 40 000 prisonniers Allemands), parmi les plus aguerris.

Chemin des Dames- Craonnelle Chemin des Dames- Craonnelle
B;Nougarède et H.Lestrat, Soissons
Chemin des Dames- Craonne Chemin des Dames- Craonne
B.Nougarède et H.Lestrat, Soissons
Chemin des Dames- Environs de Craonne- Observatoire français Chemin des Dames- Environs de Craonne- Observatoire français
B.Nougarède et H.lestrat, Soissons
Chemin des Dames- Sucrerie de Cerny Chemin des Dames- Sucrerie de Cerny
B.Nougarède et H.Lestrat, Soissons
Chemin des Dames- Cerny en Laonnois Chemin des Dames- Cerny en Laonnois
B.Nougarède et H.Lesstrat, Soissons
Chemin des Dames- Le château de  Filain Chemin des Dames- Le château de Filain
B.Nougarède et H.Lestrat, Soissons
Chemin des Dames- Vendresse et Troyon- Observatoire français Chemin des Dames- Vendresse et Troyon- Observatoire français
B.Nougarède et H.Lestrat, Soissons
Chemin des Dames- Vendresse et Troyon- Reste d'une section automobile allemande Chemin des Dames- Vendresse et Troyon
Reste d'une section automobile allemande
B.Nougarède et H.Lestrat, Soissons
Page précédente Page précédente Haut page
Haut page
Page suivante Page suivante

fleche_droite_002  Ce site vous a plu ?... Alors n'hésitez pas, ajoutez *Ma collection de cartes postales* dans vos favoris.

Plan du site


         Mise en page © 2008 Elephorm et Alsacréations - © 2007, C6 Software, Inc. - © 2008-2017, japy-collection

         Les informations sont communiquées, mises à jours et corrigées par l'administrateur du site lui-même. Ne pouvant garantir l'exhaustivité ni l'exactitude de tout le contenu, il ne peut en aucun cas être responsable des conséquences directes ou indirectes liées à leur publication ainsi qu'à leurs utilisations. Merci toutefois de lui signaler toute erreur ou toute omission importante.
         Toute personne, morale ou physique, figurant ou citée sur une page de ce site, peut exercer ses droits d'accès, de modification, de rectification ou de suppression des informations la concernant en me contactant par email.
         Ce site, d'accès totalement libre et gratuit, ne bénéficie d'aucune subvention.



assets.pinterest.com/images