Flux RSS  feed-icon.png

La carte postale :    --> le trait d'union entre le passé et le présent <--


Le 25/04/2017 -

img/allemand.gif img/anglais.gif img/espagnol.gif img/francais.gif img/portugais.gif

Cartes postales de Gavarnie


Blason de Gavarnie
Commune de Gavarnie et son cirque
Commune de Gavarnie et son cirque
Photo: Benh Lien Song

Au XIIè siècle, Gavarnie était une propriété des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem. Ils y construisirent une église et un hôpital. L'établissement faisait à la fois office de lieu d'accueil, de refuge pieux et de sanctuaire pour les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle et les marchands qui se rendaient en Espagne (ou bien en revenaient) par le port de Boucharo, car c'est le passage le plus court et le plus pratique entre la France et l'Espagne. Par ordonnance royale du 4 août 1842, Gavarnie devient une commune.
         Dès la fin du XVIIIè siècle et tout le XIXè siècle, des personnages célèbres de différentes disciplines professionnelles tels que Henry Russel, Victor Hugo, Ramond de Carbonnière, et d'autres encore, tombent sous le charme du massif de gavarnie et contribueront à sa reconnaissance et sa renommée.
         Depuis 1864, le petit village de Gavarnie est le terminus de la route carrossable. Il a conservé la fonction de relais pour l'imposant afflux de touristes mobilisés pour l'excursion au cirque durant les saisons clémentes. Mais il est aussi une base d'escalades et en hiver, une station de ski de haute-montagne (Gavarnie-Gèdre, ou Gavarnie-les Espécières), réputée pour la qualité de neige fraîche, naturelle et abondante, "Made in Gavarnie" comme il plait à dire.

La commune de Gavarnie compte environ 155 habitants qui sont appelés les Gavarniens et les Gavarniennes.

Les Pyrénées- 12 Village de Gavarnie Les Pyrénées 12 Village de Gavarnie
Sireygeol, Edit, Lourdes
Les Pyrénées- 2 route de Pierrefitte à Gavarnie- Les gorges Les Pyrénées
2 route de Pierrefitte à Gavarnie- Les gorges
Sireygeol, Edit, Lourdes
Vallée et chapelle de Héas.- Fond de Troumouse et Munia Vallée et chapelle de Héas.- Fond de Troumouse et Munia   Hélio 23
Labouche frères, Toulouse
29 Gavarnie- Le gave et le pic Sécugniac 29 Gavarnie- Le gave et le pic Sécugniac
Cie Alsacienne des Arts Photomécaniques- Strasbourg
1 Gavarnie- Le cirque vu du village 1 Gavarnie- Le cirque vu du village
Cie Alsacienne des Arts Photomécaniques- Strasbourg
Le cirque de Gavarnie. Le cirque de Gavarnie.
Objectif Som Berthiot
Ouvrage de Raymond Escholier
Mes Pyrénées de Gavarnie à la Méditerranée
Éditeur B. Arthaud- Grenoble, Paris
1949

Les vieux hôtels de Gavarnie

L'hôtel du Cirque et de La Cascade

«De mon canapé, j'ai la plus belle vue de toutes les Pyrénées, c'est l'antichambre du paradis» , emphase Pierre Vergez, propriétaire des lieux. Situé à 1570 mètres d'altitude, ce bâtiment jouit d'une situation extraordinaire et unique dans les Pyrénées.

Gavarnie- Le cirque et l´hôtel Gavarnie- Le cirque et l´hôtel

         L'histoire commence en 1839, lorsqu'un guide de Gavarnie rentre du mont Perdu avec un fidèle client : le duc de Montpensier, fils du roi Louis-Philippe. Ils marquent une halte sur les crêtes du cirque. Tout à son euphorie procurée par l'ascension, le duc de Montpensier souhaite offrir un présent à son guide, en guise de remerciement. L'œil malicieux, le guide Palasset désigne alors cette petite parcelle, 1500 mètres plus bas, située au pied de la grande cascade et protégée des avalanches par le verrou glaciaire. Il en devient propriétaire quelques mois plus tard, pour quelques louis d'or symboliques... Palasset construit d'abord des granges, puis une auberge voit le jour et abrite les expéditions de passage.

Les Pyrénées- 28 Gavarnie- Le cirque et hôtel de la Cascade Les Pyrénées
28 Gavarnie- Le cirque et hôtel de la Cascade
Sireygeol, Edit, Lourdes

         À la fin du XIXème siècle, Benjamin Vergez, grand-père de l'actuel propriétaire, voit grand et transforme ce lieu en hôtel de luxe pour les pyrénéistes aisés, et, surtout, pour la noblesse en vacances. Les clients, de riches notables et beaucoup d'Anglais qui arrivent de Pau, disposent de viennoiseries fraiches et du journal tous les jours, ainsi que d'une cuisine réputée et de magnifiques chambres. (...) On trouve également quelques pyrénéistes de prestige accompagnés par leurs guides, comme le comte Russel ou Tchihatcheff, le vainqueur de l'Aneto. «Les guides et porteurs ne se mélangeaient pas avec la clientèle dans l'hôtel, raconte Pierre Vergez. Ils s'installaient à part, en bas près de la cuisine dans la salle des guides. Mon grand-père mangeait avec eux.» Cette petite pièce existe encore, c'est le lieu où se restaure le personnel.

Les Pyrénées- 359- Gavarnie- (Hautes-Pyrénées -  Alt. 1357 m)- Plateforme d´arrivée au pied du cirque Les Pyrénées
359- Gavarnie
(Hautes-Pyrénées - Alt. 1357 m)
Plateforme d´arrivée au pied du cirque
Éditions A. Doucet, Lourdes

         La seconde moitié du XXème siècle voit le tourisme évoluer avec la montée en puissance de Lourdes et les débuts du tourisme de masse. Pierre Vergez succède à son père en 1985 et dédie sa vie à l'hôtel. Il représente la septième génération, depuis le guide Palasset, et reste très attaché à l'histoire familiale et au pyrénéisme. L'hôtel n'offre plus de chambres pour le public et ne propose qu'un self-service pour se restaurer..."

www.pyreneesmagazine.com

gavarnie34.jpg 235 bis.- Gavarnie
La grande cascade et l'hôtel du Cirque
Édition Quinault, Lourdes
Photo Yan
gavarnie35.jpg 38 Gavarnie- L'hôtel du Cirque et la grande cascade (422 m.)
Levy et Neurdein réunis. Paris, imp

L'hôtel des Voyageurs

Comme dit en introduction de cette page, à l'origine les Hospitaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem étaient les proprétaires de l'hospice installé à l'entrée du village. Mais au XVIème siècle, pour des raisons non précisées, les religieux abandonnent Gavarnie. Quelques temps délaissé, l'établissement est repris en charge par la vallée de Barège et fonctionne jusqu'à la Révolution. Cependant, l'édifice demeure la principale auberge couverte de chaume qui garde tout de même longtemps un aspect très rustique.
         Heureusement au XVIIIème siècle, la maison tenue par le couple Vergez-Bellou (Pierre Vergez et Jeanne-Marie Bellou mariés en 1824) commence, d'abord modestement, à succiter quelques passages et séjours. Grâce à la période du pyrénéisme romantique et l'engouement du tourisme vers les Pyrénées, Gavarnie connait une affluence accrue et l'auberge devient la plus fréquentée de la région. En 1843, Pierre Vergez-Bellou appose son enseigne au-dessus de la porte d'entrée de l'auberge, devenue «Hôtel des Voyageurs». Ainsi, l'hôtel acceuille des touristes riches et nobles (des rois, des princes, des comtes, etc...) mais aussi des écrivains (Victor Hugo, Georgrs Sand, etc...) et enfin de fameux pyrénéïstes (Henry Russel, Henri brulle, J. Bazillac Lequeutre).

L´hôtel des voyageurs- Vergez-Bellou propriétaire- Tout le confort moderne- Parc, garage L´hôtel des voyageurs
Vergez-Bellou propriétaire
Tout le confort moderne- Parc, garage

         Concient de cette opportunité, le propriétaire fait agrandir l'hôtellerie. En 1881, un immeuble de trois étages avec vingt chambres, une salle de restaurant et «un salon avec piano» permet de recevoir une clientèle qui lui sera fidèle. Évidemment, tout au long des jours et de la saison (de Pâques à octobre), l'intendance nécessaire au bon fonctionnement de tous les services est assurée par un nombreux personnel très varié, jusqu'à la partie agricole dévolue à deux hommes responsables des ânes et des chevaux, du troupeau de moutons, de l'élevage des porcs, de l'entretien des prés et du jardin potager.
         Après la première guerre mondiale, une clientèle différente fréquente l'hôtel. Les automobiles et souvent plusieurs cars débarquent des familles venues passer quelques jours de repos et une foule agitée à l'heure du repas. Vite, il faut leur servir le repas et les convaincre de se hisser sur une mule complaisante ou un cheval pour les mener au cirque et à la cascade. Depuis, les descendants de la famille Vergez-Bellou perpétue la pérennité de cette grande maison par ses qualités d'acceuil, de prévenance et des services proposés vis à vis de ses hôtes.

D'après hotel-des-voyageurs.net

Page précédente Page précédente Haut page
Haut page
Page suivante Page suivante

fleche_droite_002  Ce site vous a plu ?... Alors n'hésitez pas, ajoutez *Ma collection de cartes postales* dans vos favoris.

Plan du site


         Mise en page © 2008 Elephorm et Alsacréations - © 2007, C6 Software, Inc. - © 2008-2017, japy-collection

         Les informations sont communiquées, mises à jours et corrigées par l'administrateur du site lui-même. Ne pouvant garantir l'exhaustivité ni l'exactitude de tout le contenu, il ne peut en aucun cas être responsable des conséquences directes ou indirectes liées à leur publication ainsi qu'à leurs utilisations. Merci toutefois de lui signaler toute erreur ou toute omission importante.
         Toute personne, morale ou physique, figurant ou citée sur une page de ce site, peut exercer ses droits d'accès, de modification, de rectification ou de suppression des informations la concernant en me contactant par email.
         Ce site, d'accès totalement libre et gratuit, ne bénéficie d'aucune subvention.



assets.pinterest.com/images