Flux RSS  feed-icon.png

La carte postale :    --> le trait d'union entre le passé et le présent <--


Le 21/06/2018 -

Allemand Anglais Espagnol Français Portugais

Le maréchal de France Foch


Le maréchal de France Foch
Le maréchal de France Foch

Foch Ferdinand, maréchal de France, né à Tarbes en 1851, mort à Paris en 1929.

Directeur de l´École de Guerre avant 1914, il commanda la 9e armée lors de la bataille de la Marne, en septembre 1914. En 1916, il arrêta l´avance allemande sur l´Yser et fut vainqueur sur la Somme. Il devint chef d´État-Major général en mai 1917 et généralissime des armées alliées. Tour à tour vainqueur dans les Flandres, en Ile-de-France, il remporta la deuxième bataille de la Marne le 18 juillet 1918. Nommé maréchal le 7 août, il contraignit les Allemands à signer l´armistice de Rethondes le 11 novembre 1918.

Il était maréchal de Grande-Bretagne et de Pologne (Acad. Fr.).

Qu´est-ce qu'un «emprunt de la Libération» ?.

            Mobilisation pécuniaire de l´arrière

Durant la Première Guerre mondiale, l´épargne française est mise à contribution par le biais d´emprunts nationaux annuels (novembre 1915, octobre 1916, 1917 et 1918). Ces initiatives répondent à une double nécessité. Il s´agit d´abord, bien sûr, de financer une guerre rendue particulièrement coûteuse par l´effet combiné de sa longueur, de l´ampleur des moyens nécessaires, ainsi que de son caractère industriel. Mais cet enjeu coexiste avec un autre, celui de la mobilisation de la socéité dans son ensemble.

         En enjoignant les populations de souscrire aux emprunts, ou aux bons de la Défense nationale, les pouvoirs publics entendent entretenir l´implication des Français dans la guerre, dans une optique très similaire à celle qui préside à l´organisation des Journées diverses (du Poilu, du 75, des Alliés...). Le devoir de l´arrière est en effet de seconder les efforts et les sacrifices endurés sur le front par les millions de mobilisés. Pour ce faire, l´État recourt à des moyens de propagande variés, tels que la presse, les conférences, les discours et l´affichage.

Extrait de www.histoire-image.org

Emprunt de la Libération

Voici le recto de la carte postale.
         Il y figure, comme dit ci-dessus, l´appel de souscrire à l´emprunt de la Libération. Bien qu´alléchant, je ne suis pas certain que l´emprunt soit à la portée de toutes les bourses de cette époque, malgré la possibilité d´un règlement à crédit. L´esprit et la tension en ces temps de guerre ne devaient souffrir d´aucune critique et même d´aucun sous-entendu.
         Cependant, la propagande a le mérite d´être extrêmement claire. J´oserai ajouter, aussi, qu´elle est emprunt d´un remarquable chantage qui se résumerait en ces quelques mots:«- Si tu ne souscris pas, tu es un mauvais citoyen français...». À bon entendeur...

Page précédente Page précédente Haut page
Haut page
Page virtuelle Page virtuelle

fleche_droite_002  Ce site vous a plu ?... Alors n'hésitez pas, ajoutez *Ma collection de cartes postales* dans vos favoris.

Plan du site


         Mise en page © 2008 Elephorm et Alsacréations - © 2007, C6 Software, Inc. - © 2008-2018, japy-collection

         Les informations sont communiquées, mises à jours et corrigées par l'administrateur du site lui-même. Ne pouvant garantir l'exhaustivité ni l'exactitude de tout le contenu, il ne peut en aucun cas être responsable des conséquences directes ou indirectes liées à leur publication ainsi qu'à leurs utilisations. Merci toutefois de lui signaler toute erreur ou toute omission importante.
         Toute personne, morale ou physique, figurant ou citée sur une page de ce site, peut exercer ses droits d'accès, de modification, de rectification ou de suppression des informations la concernant en me contactant par email.
         Ce site, d'accès totalement libre et gratuit, ne bénéficie d'aucune subvention.



assets.pinterest.com/images