Flux RSS  feed-icon.png

La carte postale :    --> le trait d'union entre le passé et le présent <--


Le 25/04/2017 -

Allemand Anglais Espagnol Français Portugais

Cartes postales de Mirepoix (suite 1)


mirepoix1.gif

Le château de Terride

Il y a eu sur le site successivement deux châteaux. Aujourd’hui disparu, le premier des deux châteaux datait du Haut Moyen-Âge, d’une époque antérieure au règne de la maison de Lévis.
         Le château de Terride fut pris en même temps que la cité par les croisés de Simon de Montfort. En 1209, Il le donna à Guy de Lévis.
         Pourquoi le nom de Terride ?… En 1563, l'édifice prit le nom de Terride suite à une convention conclue entre Jean de Lévis et Catherine-Ursule de Lomagne qui lui apporta en dot la baronnie de Terride en Gimois (Tarn et Garonne), commune de Labourgade où se situe le château de Terride.

mirepoix18.jpg 10 Mirepoix (Ariège)
Le château de Terride
Les Editions NARBO- Toulouse

La cathédrale Saint-Maurice

mirepoix22.jpg Mirepoix- Église et halle
Labouche frères, Grav.- Imp. Toulouse

Le chef d'œuvre architectural, gloire du vieux Mirepoix, est certainement la vaste et splendide cathédrale Saint-Maurice. En longeant les couverts, on peut contempler sa grâce nerveuse et forte, et son superbe équilibre qui permettra à son immense vaisseau de se déployer en toute assurance.
         Entreprise en 1401, sous l'épiscopat de Bertrand de Malmond, la construction de la cathédrale Saint-Maurice se continua sous son successeur, Guillaume II, qui occupa le siège de 1405 à 1431. De cette époque datent les chapelles du chœur, la sacristie, la chambre capitulaire et une partie de la nef. Mais ce fut seulement soixante-six ans plus tard que le fastueux Philippe de Lévis fit reprendre le grand œuvre de la cathédrale. On lui doit le haut clocher à flèche pyramidale, terminé en 1506 et l'immense nef unique, cette voûte de vingt-deux mètres avec ses amples croisées ogivales. Mais après celui-ci, l'édifice religieux subit un lent abandon dû au déménagement des évêques, aux pillages de la révolution et à la suppression de l'évêché de Mirepoix. En 1860, suivant sa restauration par Prosper Mérimée et Eugène Viollet-Le-Duc, sa nef, élargie de 3,30 m et la portant ainsi à 21,40 m, en fera la plus large nef unique dans le style architectural gothique languedocien.

mirepoix23.jpg Mirepoix (Ariège).- La halle et la cathédrale
Celtic
Édit. F. Cahuc
mirepoix15.jpg 2210- Mirepoix (Ariège)
Intérieur de la cathédrale St-Maurice
(XIVe- XVe siècle)
Éditions d’Art Saint- Sivon, Toulouse
Larrey
mirepoix16.jpg 09-MI-1004- Mirepoix (Ariège)
Intérieur de la cathédrale St-Maurice
Le Chœur (XIVe s)
Société des Cartes Postales APA-POUX- Albi
Exclusivité As de Cœur
mirepoix19.jpg Mirepoix (Ariège)- Intérieur de l’ancienne cathédrale Saint-Maurice (Mon. Hist.- XVe siècle)
Edit. L. Carretier, libraire- Phot. Combier- Mâcon
Page précédente Page précédente Haut page
Haut page
Page virtuelle Page virtuelle

fleche_droite_002  Ce site vous a plu ?... Alors n'hésitez pas, ajoutez *Ma collection de cartes postales* dans vos favoris.

Plan du site


         Mise en page © 2008 Elephorm et Alsacréations - © 2007, C6 Software, Inc. - © 2008-2017, japy-collection

         Les informations sont communiquées, mises à jours et corrigées par l'administrateur du site lui-même. Ne pouvant garantir l'exhaustivité ni l'exactitude de tout le contenu, il ne peut en aucun cas être responsable des conséquences directes ou indirectes liées à leur publication ainsi qu'à leurs utilisations. Merci toutefois de lui signaler toute erreur ou toute omission importante.
         Toute personne, morale ou physique, figurant ou citée sur une page de ce site, peut exercer ses droits d'accès, de modification, de rectification ou de suppression des informations la concernant en me contactant par email.
         Ce site, d'accès totalement libre et gratuit, ne bénéficie d'aucune subvention.



assets.pinterest.com/images