Flux RSS  feed-icon.png

La carte postale :    --> le trait d'union entre le passé et le présent <--


Le 19/09/2017 -

Allemand Anglais Espagnol Français Portugais

Isère (38)


blason_38.jpgcarte_38.jpglogo_38.jpg

La présence du territoire isérois par les hommes est très ancienne. Plusieurs sites confirment cette occupation. Avant l'arrivée des Romains, quatre peuples gaulois s'étaient installés dans la région tels que les Arvernes, les Voconces et les plus connus d'entre eux, les Allobroges.
         L'Isère est l'un des trois départements issu de la division de l'ancienne province du Dauphiné. Principauté féodale indépendante jusqu'au milieu du quatorzième siècle, sous suzeraineté de l'empereur, le dauphiné est créé par la famille des comtes d'Albon. Au douzième siècle, ils prennent le surnom puis le titre de dauphin. Mais suite à des difficultés politiques et finançières, le dernier dauphin Humbert II cède, le 29 mars 1349 par le traité de Romans, la principauté au royaume de France dont les héritiers du roi de France Philippe VI de Valois reprennent le titre de dauphin.
         L'église tient un rang élevé à l'époque médiévale. Les archevêques de Vienne et les évêques de Grenoble sont à la fois des dignitaires religieux et des seigneurs qui cherchent à étendre leur domaine. De nombreux établissement s'établissent en Dauphiné dont le plus célèbre monastère est celui de la Grande-Chartreuse, fondé en 1084 par Saint-Bruno. Par l'exploitation de leur domaine et des ressources qu'ils savaient si bien mettre en valeur, les moines jouent un rôle essentiel dans l'économie pastorale mais aussi proto-industrielle. Les Chartreux furent les premiers maitres de forge dauphinois.
         Le Dauphiné conserve jusqu'au début du XVIIè siécle une certaine autonomie. Le parlement, créé par le dauphin Louis II en 1453, est une des principales institutions prestigieuses, à la fois politique, administrative et judiciaire. La Chambre des Comptes veille sur les intérêts financiers et les domaines royaux. Le XVIIIè siécle est une période de paix et de prospérité, l'économie et le commerce se développent. Cependant à la Révolution française, le Dauphiné cesse d'exister et de nouvelles intitutions sont créées comme partout en France.
         Les périodes suivantes furent marquées par la révolution industrielle. La fin du XIXè siècle voit apparaitre l'utilisation de la force motrice des eaux: la houille blanche. Ainsi le département dispose de forces hydrauliques considérables et devient l'un des départements les plus industrialisés du pays. Cette nouvelle énergie électrique permet à différents secteurs d'activités de se développer. Enfin, les ressources naturelles, tels que les forêts et les sous-sols, bénéficient aux indusries de transformation comme la papeterie, le textile, la métallurgie ou les activités d'extractions (mine de fer, de plomb, d'argent, etc...) qui pour certaines mises en place dès le Moyen-Âge.
         Tout au long de son histoire, à cause de sa position sur la frontière, la province eut à souffrir des invasions successives. Mais le pays trouva toujours dans ses enfants de vaillants soldats pour combattre l'étranger venu violer son territoire. Durant la Seconde Guerre Mondiale, l'Italie fasciste occupe le département de novembre 1942 à septembre 1943. Ne dérogeant pas à la règle, de nombreux résistants montèrent dans les massifs environnants notamment dans le massif du Vercors qui fut une importante base de la Résistance française.
         Aujourd'hui, au point de vue économique, de grandes entreprises iséroises sont encore présentes dans bien des domaines: industrie du papier, métallurgie, composants électroniques, biens d'équipement chimie, agroalimentaire, etc. L'émergence d'emplois liés au commerce et aux services, avec un impact particulier des activités informatiques, crée de véritable filières d'activité.
         Les merveilles naturelles de l'Isère destinées la région à un grand essor touristique rendu possible dès 1860/1870 par les lignes de chemin de fer, par le progrès des réseaux routiers et par le développement, lors du début du XXè siècle, de l'automobile. Le tourisme aussi contribue de manière relativement importante à l'économie du département avec plus d'une vingtaine de domaines skiables alpins et plusieurs domaines de ski nordique renommés (Alpes d'Huez, les 2 Alpes).
         Le département de l'Isère fait partie de la région Rhône-Alpes. Ses habitants sont appelés les Isérois, les Iséroises.

PréfectureGrenoble
Sous-préfecturesLa Tour-du-Pin
Vienne
Population (2006)1 206 374 habs (2010)
Superficie7 431 km2
Arrondissements3
Cantons58
Communes533


      Liste des cartes postales de l'Isère:

A
Allevard-les-Bains-
B
C
Chamrousse-
D
E
F
G
Grenoble-
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
Saint-Égrève- Saint-Martin d'Hères-Saint-Martin-d'Uriage- Saint-Nizier du Moucherotte-
T
U
Uriage-les-Bains (L'Oursière- Les Seiglières)-
V
Vizille-
W
X
A
Z
Page précédente Page précédente Haut page
Haut page
Page virtuelle Page virtuelle

fleche_droite_002  Ce site vous a plu ?... Alors n'hésitez pas, ajoutez *Ma collection de cartes postales* dans vos favoris.

Plan du site


         Mise en page © 2008 Elephorm et Alsacréations - © 2007, C6 Software, Inc. - © 2008-2017, japy-collection

         Les informations sont communiquées, mises à jours et corrigées par l'administrateur du site lui-même. Ne pouvant garantir l'exhaustivité ni l'exactitude de tout le contenu, il ne peut en aucun cas être responsable des conséquences directes ou indirectes liées à leur publication ainsi qu'à leurs utilisations. Merci toutefois de lui signaler toute erreur ou toute omission importante.
         Toute personne, morale ou physique, figurant ou citée sur une page de ce site, peut exercer ses droits d'accès, de modification, de rectification ou de suppression des informations la concernant en me contactant par email.
         Ce site, d'accès totalement libre et gratuit, ne bénéficie d'aucune subvention.