Flux RSS  feed-icon.png

La carte postale :    --> le trait d'union entre le passé et le présent <--


Le 22/11/2017 -

Allemand Anglais Espagnol Français Portugais

Quelques refuges du massif de Belledonne


---------------::::---------------

Les cartes postales suivantes sont proposées par Michel D. «- Cela me ferait très plaisir de les voir sur votre site. Quelques unes sont à moi, les autres à des amis. » m'écrit-il. À ce petit mot, il joint un DVD où je découvre de nombreux scans de cartes postales des départements de l'Isère principalement et de la Savoie. Voici donc, tous ses coups de cœur.

Merci beaucoup, Michel.

---------------::::---------------

Jadis, dans les zones de pâturages, l'habitation rudimentaire du berger que l'on appelle « un habert », est une simple construction en pierre ou en bois où celui-ci vient coucher et qui peut abriter le troupeau en cas d'orage. Ces refuges s'établissent généralement près d'un torrent ou à proximité d'une source, là où la pente favorise son installation. Au début du XIXè siècle, sous l'impulsion d'un intérêt croissant pour la montagne, quelques chalets un peu plus confortables et robustes apparaissent sur les hauteurs. L'accueil des randonneurs, des alpinistes et l'hébergement sont améliorés et plus organisés.
         Les nombreux refuges du massif de Belledonne témoignent de l'enthousiasme des amoureux de la montagne depuis plus de cent ans. Mais aussi, la sécurité avant tout et le bien être des touristes sont les vertus prioritaires et indispensables de cette magnifique région. Tous les excursionnistes, tous les sportifs y trouvent un repos bienfaisant, des repas chauds et la convivialité montagnarde.

Le chalet Jean-Collet

Tout d'abord, qui est Jean Collet ?.
         Jean Collet, universitaire, entré à la S.T.D en 1878, fut le président et y restera jusqu'à sa mort en 1920.

         Le premier refuge Jean Collet fut construit en 1910. Mais en 1926, suite à un cyclone d'une rare violence, la petite bâtisse fut totalement détruite. Il est alors reconstruit deux ans plus tard, en 1928, plus solidement avec une ossature métallique étudiée par les établissements Bouchailler et Viallet de Grenoble. Solidement ancré sur son éperon rocheux, il fut ensuite agrandi en 1967 et entièrement rénové et reconfiguré en 1987 pour faciliter le gardiennage. Le refuge, qui est aujourd'hui centenaire est propriété de la S.T.D, la Société des Touristes du Dauphiné, club de montagne.
         Ouvert et gardé du 1er juillet au 31 août, les week-end de juin, septembre et octobre sur réservation.
         Capacité en été 34, en hiver 8.

Refuge Jean-Collet (2.060 m. d´altitude) dans le massif de Belledonne Refuge Jean-Collet (2.060 m. d´altitude) dans le massif de Belledonne
Cliché L. Beau
Intérieur du refuge Jean-Collet- Dans les montagnes, des refuges simples, mais confortables ont été construits au point de départ des promenades intéressantes. Les excursionnistes y trouveront un abri sûr et y goûtent un repos bienfaisant. Intérieur du refuge Jean-Collet
Dans les montagnes, des refuges simples, mais confortables ont été construits au point de départ des promenades intéressantes. Les excursionnistes y trouveront un abri sûr et y goûtent un repos bienfaisant.
Cliché L. Beau

Le chalet de la Pra

Chalet-Hôtel de la Pra (C.A.F. Isère). - Ce chalet-hôtel, construit en 1888 par la Section de l'Isère, est situé à 2150 m. d'altitude sur un petit promontoire rocheux, au Sud-Est et au-dessous du col de la Pra, non loin du chalet des Bergers. Il comprend, au rez-de-chaussée, salle à manger, cuisine et dépendances ; au premier et deuxième étages plusieurs chambres et dortoirs, dont un pour les guides, contenant en tout vingt-quatre lits, outre vingt paillasses. Attenant au chalet est une écurie avec salle au-dessus pour les guides. On accède au chalet :
1º de Domène, par Revel, les Granges de Freydières et le lac Crozet, en 6h. ; 2º d'Uriage, par les Seiglières et l'Oursière, en 5h.40 environ.
Le gérant, M. Joseph Couttet, de Chamonix, habite le chalet pendant l'été.
En hiver, la chambre des guides est laissée ouverte et gratuitement à la disposition du public. Elle contient quatre lits avec couvertures, un poêle, une provision de combustible et quelques accessoires de cuisine.
L'accès du chalet, pendant cette épriode, est autorisé par la Section de l'Isère ; demander les clés à M. Berge, président de la Section, rue Molière, 1, à Grenoble.
Une ligne téléphonique relie la Pra au réseau télégraphique de l'État (taxe : 0fr.05 par mot).
Tarif. - Lit, 2 fr. par personne ; paillasse et couverture, 1 fr. ; petit déjeuner, 1 fr.25 ; déjeuner, 2 fr. et 3 fr.50 ; dîner, 3 fr.50 (sans le vin) ; vin, 0 fr.90 la bouteille).

Brochure de 1901 « Guides, Porteurs et Muletiers de la Société des Touristes du Dauphiné »

         Des travaux de réhabilitation du chalet historique et son extension ont duré de 2004 à 2007.
         Ouvert et gardé de mi-juin à mi-septembre.
         Capacité en été 74, en hiver 18. Unité de couchage de 1 à 10 lits.
Nos Alpes- Le Dauphiné- La Pra- Le vallon et le chalet- À droite, la Grande Lance de Domène Nos Alpes- Le Dauphiné
La Pra- Le vallon et le chalet- À droite, la Grande Lance de Domène
Photo St Yon
Environs de Grenoble- Chalet-hôtel de la Pra (2155 m) Massif de Belledonne Environs de Grenoble- Chalet-hôtel de la Pra (2155 m) Massif de Belledonne
Phot. Chab.
Papèterie des alpes Eug. Robert Grenoble
201. Dauphiné- Massif de Belledonne- Chalet-hôtel de la Pra (alt. 2155 m) 201. Dauphiné- Massif de Belledonne
Chalet-hôtel de la Pra (alt. 2155 m)

Le chalet du Recoin

En 1911, le comte de Saint-Ferriol, propriétaire des prairies du Recoin, loue pour quatre vingt dix neuf ans une surface de trois mille mètres carrés au Club Alpin Français (CAF). Ce dernier y édifie le premier refuge d'altitude baptisé « CHALET du RECOIN », destiné à la pratique du ski. Le bâtiment est construit durant l'été 1911 en trois mois sous la directive de l'architecte G. Serbonnel. L'habitat réalisé sur quatre vingt mètres carrés en grosse maçonnerie se compose:

         L'eau est captée sur une source d'excellente qualité située à deux cent cinquante mètres du chalet via une canalisation en plomb. Un grand poêle Godin chauffe la salle à manger, le vestibule par une bouche de chaleur et le dortoir par le tuyau qui le traverse. Le salon et la cuisine sont chauffés respectivement par un petit poêle et le fourneau. Le combustible est prélevé régulièrement dans les forêts voisines.
         Le modeste, mais chaleureux petit chalet remplit ses offices durant cinquante six années jusqu'à ce qu'on le remplace par un nouveau refuge plus spacieux, plus confortable et plus fonctionnel.
Nos Alpes- Le Dauphiné-Massif de Belledonne- Le vallon de Recoin de Chamrousse et vue sur la chaine du Vercors Nos Alpes- Le Dauphiné
Massif de Belledonne- Le vallon de Recoin de Chamrousse et vue sur la chaine du Vercors
Nos Alpes- Le Dauphiné- Massif de Belledonne  Le vallon de Recoin (1620 m.) et la Croix de Chamrousse (2250 m.) Nos Alpes- Le Dauphiné
Massif de Belledonne
Le vallon de Recoin (1620 m.) et la Croix de Chamrousse (2250 m.)
Photo St-Yon
Nos Alpes- Le Dauphiné- Massif de Belledonne- Le vallon de Recoin de Chamrousse et vue sur la chaine du Vercors Nos Alpes- Le Dauphiné
Massif de Belledonne- Le vallon de Recoin de Chamrousse et vue sur la chaine du Vercors
Photo St-Yon
1014 Environs de Grenoble.- Le chalet du recoin et Chamrousse en hiver 1014 Environs de Grenoble.- Le chalet du recoin et Chamrousse en hiver.- LL
500. Dauphiné.- Environs d´Uriage-les-Bains.- Chalet de Recoin (altitude 1630 m.) 500. Dauphiné.- Environs d´Uriage-les-Bains.- Chalet de Recoin (altitude 1630 m.)
P. Gaude, phot.-édit, Grenoble
Le Recoin de Chamrousse- Médaillon CAF Le Recoin de Chamrousse
Médaillon CAF

Le chalet de roche-Béranger

En 1865, le Père Tasse (1823-1897), Sarthois d'origine, s'établit définitivement à Roche-Béranger avec sa famille en y construisant une fromagerie dont le chalet pourrait, en même temps, servir d'abri aux voyageurs. Cependant, peu à peu, l'organisation de son chalet comme refuge et restaurant accapare tous ses soins et l'oblige à abandonner le reste. Ainsi, il s'applique à agrandir et à rendre de plus en plus confortable son chalet. Au fil du temps, son gîte et ses services acquièrent une certaine notoriété, même au-delà du Dauphiné. Le Père Tasse y demeure vintg deux années aux cours desquelles il accueille de nombreux visiteurs illustres.

267 Massif de Belledonne- Roche Béranger- Le chalet- Le Taillefer 267 Massif de Belledonne- Roche Béranger
Le chalet- Le Taillefer
Chalet Roche Béranger Chalet Roche Béranger
Vieux Roche Béranger Vieux Roche Béranger Chalet Tasse 2 Chalet Tasse 2

         En 1927, un chalet plus solide (ci-dessous) remplace la cabanne d'origine du Père Tasse. Mais la situation des sports d'hiver à Chamrousse se présente comme suit: on y séjourne à peu près pas, si ce n'est en fin de semaine au chalet de Roche-Béranger, fort de cinquante places en dortoirs. Malheureusement, il est incendié par les Allemands en 1944, alors que le refuge de la CAF est épargné.

Champrousse- Chalet C. M. D.- Roche Béranger (alt. 1860 m.) Champrousse- Chalet C. M. D.- Roche Béranger (alt. 1860 m.)
Cliché Oddoux, Grenoble
Chalet Roche Béranger Chalet Roche Béranger

Lien : www.chamrousse.info est un site agréable et très bien documenté.

Page précédente Page précédente Haut page
Haut page
Page virtuelle Page virtuelle

fleche_droite_002  Ce site vous a plu ?... Alors n'hésitez pas, ajoutez *Ma collection de cartes postales* dans vos favoris.

Plan du site


         Mise en page © 2008 Elephorm et Alsacréations - © 2007, C6 Software, Inc. - © 2008-2017, japy-collection

         Les informations sont communiquées, mises à jours et corrigées par l'administrateur du site lui-même. Ne pouvant garantir l'exhaustivité ni l'exactitude de tout le contenu, il ne peut en aucun cas être responsable des conséquences directes ou indirectes liées à leur publication ainsi qu'à leurs utilisations. Merci toutefois de lui signaler toute erreur ou toute omission importante.
         Toute personne, morale ou physique, figurant ou citée sur une page de ce site, peut exercer ses droits d'accès, de modification, de rectification ou de suppression des informations la concernant en me contactant par email.
         Ce site, d'accès totalement libre et gratuit, ne bénéficie d'aucune subvention.



assets.pinterest.com/images