Flux RSS  feed-icon.png

La carte postale :    --> le trait d'union entre le passé et le présent <--


Le 21/09/2017 -

Allemand Anglais Espagnol Français Portugais

Cartes postales de Grenoble (suite 2)

Blason de Grenoble

---------------::::---------------

Les cartes postales suivantes sont proposées par Michel D. «- Cela me ferait très plaisir de les voir sur votre site. Quelques unes sont à moi, les autres à des amis. » m'écrit-il. À ce petit mot, il joint un DVD où je découvre de nombreux scans de cartes postales des départements de l'Isère principalement et de la Savoie. Voici donc, tous ses coups de cœur.

Merci beaucoup, Michel.

---------------::::---------------

L'exposition internationale de la houille blanche et du tourisme en 1925

Affiche de l'exposition internationale de la houille blanche et du tourisme

Paul Mistral, député de Grenoble de 1910 à 1932 et maire de la ville de 1919 à 1932 est à l'origine de l'exposition internationale de la houille blanche et du tourisme entre le 21 mai et le 25 octobre 1925. Il souhaite aménager l'exposition sur un site suffisamment vaste et proche du centre-ville. Le choix de la municipalité se porte sur les terrains militaires du Génie vers le sud de la ville. Malgré les réticences des autorités militaires et une situation très tendue, le projet est entériné.

Grenoble 1925- Exposition internationale de la houille blanche et du tourisme- L´entrée Grenoble 1925- Exposition internationale de la houille blanche et du tourisme
L´entrée
Édition officielle- Pacalet, photo, Lyon

Les visiteurs sont accueillis sur le site par une porte monumentale dont les deux principaux piliers sont espacés de 18 mètres. À sa base, chaque pilier en ciment fait deux mètres de côté et porte un drapeau français jusqu'à 22.50 mètres de haut.

Grenoble 1925- Exposition internationale de la houille blanche et du tourisme- Le président du Conseil et les ministres visitant l’exposition militaire alpine- Chalet du Triève Grenoble 1925- Exposition internationale de la houille blanche et du tourisme
Le président du Conseil et les ministres visitant l’exposition militaire alpine
Chalet du Triève
Edition officielle- Pacalet, photo, Lyon

Paul Painlevé, président du Conseil accompagné de quelques ministres, inaugure l'exposition le 21 mai 1925, tandis que Gaston Doumergue, président de la République française, visite l'exposition le 2 août.

Le palais de la houille blanche

Grenoble 1925- Exposition internationale de la houille blanche et du tourisme- Palais de la houille blanche et les fontaines lumineuses- MM. Jaussely et Guidetti, archit. Grenoble 1925- Exposition internationale
de la houille blanche et du tourisme
Palais de la houille blanche et les fontaines lumineuses
MM. Jaussely et Guidetti, archit.
Édition officielle- Pacalet, photo, Lyon

Cet imposant bâtiment en ciment armé de cent deux mètres de long, trente sept mètres de large et dix huit mètres de haut, ainsi que les fontaines lumineuses ont été dessinés par l'architecte-urbaniste en chef de l'exposition Jaussely Léon (1875-1932) et Guidetti Pierre (1878-1927).

Grenoble 1925- Exposition internationale de la houille blanche et du tourisme- Le palais de la houille blanche Grenoble 1925- Exposition internationale de la houille blanche et du tourisme
Le palais de la houille blanche

La France et de nombreux pays y présentent leurs réalisations. Ce sont surtout des machines, des appareils, des instruments (turbines, transformateurs, disjoncteurs) qui s'offrent aux yeux des visiteurs. Par exemple, le Service des Grandes Forces Hydrauliques expose de très beaux projets sur maquettes de barrages, des graphiques et des dessins; d'autres sociétés de distribution d'énergie, des cartes de leurs réseaux. L'exposition italienne de la houille blanche, avec ses cartes, dont l'une en ampoules électriques coloriées indiquant le progrès des centrales, était remarquable (l'ancêtre du synoptique numérique d'aujourd'hui).

L'Exposition de Grenoble
Raoul Blanchard
Revue de géographie alpine, volume 13
(1925)
www.persee.fr


         En fait, chacun essaye de convaincre de potentiels clients à force d'explications de méthodes et de procédés pour l'utilisation de la force hydraulique.
         Après l'exposition, le palais de la houille blanche est transformé et utilisé en palais des expositions jusqu'au milieu des années 1960 pour être démoli sept ans plus tard. Cependant, au cours de la fin du mois de janvier 1939, les autorités françaises installent dans le parc Paul Mistral un centre de réfugiés espagnols. Jusqu'à deux mille trois cents personnes sont internées dans ce camp. Dès le mois de mai, nombreux d'entre-eux quitte cet endroit pour rentrer en Espagne (actes «volontaires», souvent forcés) et au mois de juin, les derniers réfugiés partent du palais de la houille blanche et sont dirigés vers le camp d'Arandon, à soixante quinze kilomètres de Grenoble.

La tour Perret et les fontaines lumineuses

Grenoble- Exposition internationale houille blanche et tourisme- La tour Perret Grenoble
Exposition internationale houille blanche et tourisme
La tour Perret

Construite à cette occasion par l'architecte Auguste Perret, la tour d'orientation s'élance du haut de ses 86 mètres (et 95 mètres jusqu'à l'extrémité de sa pointe). Un escalier hélicoïdal et un ascenseur permettent aux visiteurs l'accès à la principale terrasse circulaire avec table d'orientation à 60 mètres du sol, offrant ainsi une vue d'ensemble sur la ville de Grenoble et sur les montagnes environnantes. De section octogonale, elle repose sur des fondations de 15 mètres constituées de 72 pieux de ciment armé réunis au sommet par une dalle et s'appuyant sur une couche dure de graviers. Le diamètre de la tour est de 8 mètres à la base. C'est la première tour en béton armé du monde.
         Seul vestige de cette grande manifestation, la tour Perret a été classée au titre des monuments historiques en 1998. Mais aujourd'hui, malgré la prouesse technique à l'époque et symbole d'une tradition cimentière dans la région, l'édifice est en état de dégradation bien avancé et donc fermé au public.

Grenoble- La tour Perret Grenoble- La tour Perret Grenoble- Le parc Paul Mistral et la tour Perret Grenoble- Le parc Paul Mistral et la tour Perret
Photo La cigogne

Grenoble 1925- Exposition internationale de la houille blanche et du tourisme- 75. La tour et les fontaines lumineuses Grenoble 1925- Exposition internationale de
houille blanche et du tourisme
75. La tour et les fontaines lumineuses- A.M.

Pas moins de 40 000 ampoules reliées par 40 km de câble sont installées pour illuminer les allées et la tour. Mais les fontaines lumineuses attirent plus particulièrement l'attention du public. Les principaux jets d'eau atteignent des hauteurs variant de 18 à 50 mètres et peuvent même varier en volume comme en pression créant de véritables féeries très appréciées par les visiteurs.

Page précédente Page précédente Haut page
Haut page
     suite expo suite
Page suivante Page suivante

fleche_droite_002  Ce site vous a plu ?... Alors n'hésitez pas, ajoutez *Ma collection de cartes postales* dans vos favoris.

Plan du site


         Mise en page © 2008 Elephorm et Alsacréations - © 2007, C6 Software, Inc. - © 2008-2017, japy-collection

         Les informations sont communiquées, mises à jours et corrigées par l'administrateur du site lui-même. Ne pouvant garantir l'exhaustivité ni l'exactitude de tout le contenu, il ne peut en aucun cas être responsable des conséquences directes ou indirectes liées à leur publication ainsi qu'à leurs utilisations. Merci toutefois de lui signaler toute erreur ou toute omission importante.
         Toute personne, morale ou physique, figurant ou citée sur une page de ce site, peut exercer ses droits d'accès, de modification, de rectification ou de suppression des informations la concernant en me contactant par email.
         Ce site, d'accès totalement libre et gratuit, ne bénéficie d'aucune subvention.



assets.pinterest.com/images