Flux RSS  feed-icon.png

La carte postale :    --> le trait d'union entre le passé et le présent <--


Le 29/05/2017 -

Allemand Anglais Espagnol Français Portugais

Cartes postales de Pamiers (suite 2)


Blason de Pamiers

Rue de la République

La rue de la République, qui communique avec la place du même nom, est trè animée avec ses boutiques, ses grands magasins et ses nombreux cafés. Ces dernier lui ont valu le surnom de «carriero dels cafés» (la rue des cafés). Comme la rue des Carmes (ex rue Boulbonne), la rue Victor Hugo (ex rue Sainte-Hélène) qui sont le prolongement de part et d´autre de la rue de la République, ces artères étaient le passage obligatoire pour se rendre à l´usine. Bien souvent, les ouvriers s´y arrêtaient pour se désaltérer.
         Aujourd´hui, il y a peut être moins de cafés mais elle est toujours autant fréquentée surtout lors des jours de marché et des différentes manifestations culturelles et commerciales.

140. Pamiers (Ariège)- Rue de la République 140. Pamiers (Ariège)- Rue de la République
D.F.P.
L´Ariège- 411.- Pamiers- La rue de la République L´Ariège
411.- Pamiers- La rue de la République
Phototypie Labouche frères, Toulouse
(1909)
Pamiers.- Rue de la République Pamiers.- Rue de la République
Celtis
Édit. Cools, Pamiers- Dépositaire Dépêche
(1946)

Place et rue Sainte-Hélène

Bien que baptisée de nos jours «place des Fusillés de la Gestapo», celle-ci est toujours appelée par les Appaméens «place Sainte-Hélène». Située au carrefour des boulevards Delcassé et Alsace Lorraine, des rues Frédéric Soulié et Victor Hugo, la place ne présentait pas du tout la même configuration qu´aujourd´hui. Le canal recouvert en partie, la place comblée et renivelée investissent ainsi le lieu à l´aménagement d´un grand carrefour desservant les artères précédemment citées et à un vaste parking où se déroulait jadis les grandes fêtes de Sainte-Hélène.
         Symbolisé sur le blason par l´aigle à deux têtes, le quartier de Sainte-Hélène, en contrebas des canaux, doit son nom selon la légende, à une jeune chrétienne martyre du IVème siècle avant J-C nommée Sainte Natalène.
         Au XIVème siècle, le canal, un mur, un pont en bois et un donjon-porte constituent le système de défense d´une des entrées au bourg. À cette époque, il y avait peu de maisons car l´endroit est hors des murs.

Le foirail de Sainte-Hélène,comme on l´appelait au début du XXème siècle, était le siège de la foire aux cochons, au grand désespoir des riverains obligés de supporter les odeurs nauséabondes et persistantes bien après la fermeture du marché. Lieu très animé, les populations environnantes s´y rendaient pour acheter un porcelet, l´engraisser et le tuer en hiver dès qu´il avait atteind un poids respectable.

Pamiers- Le marché aux cochons Pamiers- Le marché aux cochons
Poujol éditeur
L´Ariége- 1237- Pamiers- Marché aux cochons L´Ariège
1237- Pamiers- Marché aux cochons
Phototypie Labouche frères, Toulouse


L´Ariège- 1236.- Pamiers- Place Ste Hélène L´Ariège
1236.- Pamiers- Place Ste Hélène
Phot. Labouche fr.- Toulouse

Les nombreuses charrettes stationnées le long de la rue Frédéric Soulié et sur la place laissent deviner l'activité qui régnait dans le quartier, surtout les jours de foire. Le petit kiosque qui surplombe la place à l'arrière-plan, abritait la bascule destinée à peser les animaux. Il fut construit en 1907.

Comme en témoignent les cartes postales ci-dessous, il n´était pas rare pour les passants ou les curieux de voir quelques lavandières laver leurs linges sur une planche (la banco) à grands coups de battoir (baselh). Sans doute, étaient-elles habituées à être observées car une correspondante ne manque pas d´écrire la remarque suivante:
               "-Plus polies que celles de Toulouse, les lavandières de Pamiers ne vous menacent pas de leur battoir lorsqu´on s´amuse à les compter du haut du pont."

L' Ariège- 608.- Pamiers- Place et lavoir Ste-hélène L' Ariège
608.- Pamiers- Place et lavoir Ste-hélène
Phototypie Labouche frères Toulouse
Pamiers- Lavoir de Ste-Hélène Pamiers- Lavoir de Ste-Hélène
Mme delaye, édit. Cliché de la maison Siral
(1901)

Rue Sainte-Hélène

L' Ariège- 1123-Pamiers- Rue St-Hélène L' Ariège
1123-Pamiers
Rue St-Hélène
Phototypie Labouche frères, Toulouse

À la mort de Victor Hugo, en 1885, la rue de Sainte-Hélène est baptisée du nom de l´écrivain.
         En contrebas de la rue, juste après le pont qui enjambe le canal, était établi l´octroi de Sainte-Hélène, c´est à dire la perception des taxes sur les marchandises. En fait, Monsieur Delprat Pierre loue une chambre située au rez-de-chaussée de sa maison à cet effet.

Page précédente Page précédente Haut page
Haut page
Page suivante Page suivante

fleche_droite_002  Ce site vous a plu ?... Alors n'hésitez pas, ajoutez *Ma collection de cartes postales* dans vos favoris.

Plan du site


         Mise en page © 2008 Elephorm et Alsacréations - © 2007, C6 Software, Inc. - © 2008-2017, japy-collection

         Les informations sont communiquées, mises à jours et corrigées par l'administrateur du site lui-même. Ne pouvant garantir l'exhaustivité ni l'exactitude de tout le contenu, il ne peut en aucun cas être responsable des conséquences directes ou indirectes liées à leur publication ainsi qu'à leurs utilisations. Merci toutefois de lui signaler toute erreur ou toute omission importante.
         Toute personne, morale ou physique, figurant ou citée sur une page de ce site, peut exercer ses droits d'accès, de modification, de rectification ou de suppression des informations la concernant en me contactant par email.
         Ce site, d'accès totalement libre et gratuit, ne bénéficie d'aucune subvention.



assets.pinterest.com/images