Flux RSS  feed-icon.png

La carte postale :    --> le trait d'union entre le passé et le présent <--


Le 20/05/2018 -

Allemand Anglais Espagnol Français Portugais

Cartes postales de Pamiers (suite 6)

Blason de Pamiers

Le monument aux Morts

809- Pamiers- Le monument aux Morts L'Ariège
809- Pamiers- Le monument aux Morts
LF Toulouse
(1925)

Le 19 juillet 1919, le conseil municipal de Pamiers décide d'honnorer les disparus de la Grande Guerre en élevant un monument aux morts rue Frédéric Soulié. Aussitôt, un comité d'honneur constitué de notables de la ville, du département et du clergé, est composé pour assurer le choix du projet et recueillir les souscriptions volontaires auprès de la population.
         Le sculpteur Prosynski Henri (1887-1969) réalise en 1922 les sculptures de calcaire et de bronze. La même année, son œuvre est présentée au salon de la Société des Artistes à Paris.
         L'étude et le plan du soubassement sont confiés à l'architecte Sauret Émile (1862-1933) et c'est l'entrepreneur Latré qui construit la plate forme qui doit soutenir le monument.
         L'inauguration est célébrée le 28 octobre 1923.

Le lycée du Castella

Le lycée du Castella est un ancien séminaire datant du XVIIIè siècle, construit sous les ordres de l'évêque de Pamiers , François de Caulet (1610-1680). En 1916, le bâtiment est utilisé comme hôpital complémentaire (HB n°67 bis) avec 600 lits pouvant accueillir les blessés de la première guerre mondiale. En 1998, un troisième étage est ajouté à l'édifice.

129. Pamiers (Ariège)- Hôpital complémentaire 129. Pamiers (Ariège)- Hôpital complémentaire n°67- D.F.P. L'Ariège- 528.- Pamiers.- Le grand séminaire L'Ariège
528.- Pamiers.- Le grand séminaire
Phototypie Labouche frères, Toulouse
(1918)

« La plage du Bariol »

pamiers109.jpg Pamiers (Ariège)
500- Plage du Bariol
Combier imp. Mâcon (S.-et-L.) " CIM "

Située dans la plaine du Rigail, sur la rive droite de l'Ariège, se trouvait l'unique plage de Pamiers surnommée «la plage du Bariol»: une simple petite île ombragée avec sa rive sablonneuse, entre le canal qui traverse Pamiers et le cours de l'Ariège. Le gros avantage, c'est qu'elle était à proximité immédiate de la ville et d'un accès vraiment facile. À cet endroit, le lit de la rivière était très large et l'eau s'écoulait lentement.
         Durant les chaudes journées de l'été, de nombreux Appaméens s'y rendaient fréquemment en famille ou entre amis pour pique-niquer et se rafraîchir. Les après-midi, les joyeux jeux d'eau des jeunes de la ville rompaient la quiétude du lieu. À cette époque, on ne se préoccupait pas beaucoup des mesures de sécurité.

pamiers118.jpg Pamiers (Ariège)- Bords de l'Ariège
Combier imp. Macon
(1942)

Voici une carte postale tamponnée en 1942 qui me parait assez intéressante; la vue de l'arrière plan du cliché est bien dégagée pour faire un petit commentaire.
À cette époque, les quartiers du Foulon et de La Gloriette avec leurs H.L.M que nous connaissons aujourd'hui n'existent évidemment pas. C'est pourquoi on peut voir sur la droite, se dresser le château de La Gloriette et deviner sur le fond, la silhouette du collège Jean XXIII.

pamiers129.jpg Pamiers (Ariège)
207- Plage du Bariol sur l’Ariège
Combier imp. Macon (S.et L.) « CIM »
(1959)
pamiers130.jpg Pamiers (Ariège) - Plage du Bariol
Photo Combier Macon (S.-et-L.)
Page précédente Page précédente Haut page
Haut page
Page suivante Page suivante

fleche_droite_002  Ce site vous a plu ?... Alors n'hésitez pas, ajoutez *Ma collection de cartes postales* dans vos favoris.

Plan du site


         Mise en page © 2008 Elephorm et Alsacréations - © 2007, C6 Software, Inc. - © 2008-2018, japy-collection

         Les informations sont communiquées, mises à jours et corrigées par l'administrateur du site lui-même. Ne pouvant garantir l'exhaustivité ni l'exactitude de tout le contenu, il ne peut en aucun cas être responsable des conséquences directes ou indirectes liées à leur publication ainsi qu'à leurs utilisations. Merci toutefois de lui signaler toute erreur ou toute omission importante.
         Toute personne, morale ou physique, figurant ou citée sur une page de ce site, peut exercer ses droits d'accès, de modification, de rectification ou de suppression des informations la concernant en me contactant par email.
         Ce site, d'accès totalement libre et gratuit, ne bénéficie d'aucune subvention.



assets.pinterest.com/images