Flux RSS  feed-icon.png

La carte postale :    --> le trait d'union entre le passé et le présent <--


Le 22/11/2017 -

Allemand Anglais Espagnol img/francais.gif Portugais

Cartes postales des Pyrénées (suite2)


pyrenees13.jpg

pyrenees36.jpg Environs de Barèges.- Col du Tourmalet- Route carrossable à 2122 m. (revers occidental)   Hélio29
Labouche frères, Toulouse
pyrenees37.jpg La route des Pyrénées.- Lacets de Peyresourde (1545 m.) du côté de Luchon- Vallée du Larroust   Hélio34
Labouche frères, Toulouse
pyrenees38.jpg Route des Pyrénées.- Col d’Aspin.- Panorama sur la chaine du côté de Bagnères   Hélio33
Labouche frères, Toulouse
pyrenees16.jpg 350.- Les Pyrénées
Le col d'Aubisque (alt 1710 m.) et l'hôtellerie
Edition photo Quinault, Lourdes
Photo Yan
axlesthermes69.jpg 13 Les sports d’hiver à Puymorens (1.920 m.)- Porteille de Kerfourg
Pic Pedroux (2.831 m.) et le pic de Coume d’Or
Editions Labouche frères, Toulouse

L'observatoire du pic du Midi de Bigorre

[...]J'ai parlé du pic du Midi de Bigorre. Il y a toute une littérature sur ce sommet célèbre, qui est surtout un admirable observatoire; observatoire fondé par la Société Ramond, le général de Nansouty, Peslin, Vaussenat et Sainte-Claire Deville. Ce haut-lieu, que hantent les vautours, est d'un accès facile. Taine, qui s'est livré à son sujet à des plaisanteries qui parurent spirituelles sous le second empire, aurait pu s'y risquer sans trop de dommages. Le pic du Midi de Bigorre, auquel mène une belle route admirablement dessinée, est, avec le Canigou, le sommet d'où l'on peut le mieux découvrir, dans leur plus vaste étendue, les Pyrénées.
         Après celui du Mont Blanc, c'est le plus haut observatoire de l'Europe et l'un des plus élevés du monde.
         Au nord et au nord-ouest, par delà Tarbes et Bagnères, le regard embrasse la vaste plaine qui s'étend jusqu'à Bordeaux. Un Ecossais, qui ressemblait assez à un héros excentrique de Jules Verne, passa une fois trois nuits au haut du pic pour apercevoir le feu du grand phare de Biarritz (140 kilomètres). Ses vœux furent comblés et il retourna en Ecosse... où il mourut de joie.
         Novembre paraît être l'un des mois les plus favorables pour aborder ce haut-lieu. Il y a des soirs de clair de lune d'une merveilleuse limpidité. De l'Atlantique à la Méditerranée, se découvre, dans une atmosphère irréelle, toute la chaîne des Pyrénées. Seuls, les sommets, par centaines, échappent aux ténèbres et paraissent voguer, comme des icebergs, sur une mer polaire.
         À l'aurore, quel contraste ! Dans un ciel de cristal et de lapis pur comme en Norvège, le soleil embrase la chaîne immense, aux blancheurs d'hermine, tandis que pentes et vallées tout à l'heure obscures reflètent tout le bleu céleste. Il y a là, comme l'a dit le comte Russell, de ces matinées « à donner aux saints la nostalgie de la terre».

Ouvrage de Raymond Escholier
Mes Pyrénées de Gavarnie à la Méditerranée
Éditeur B. Arthaud- Grenoble, Paris
1949

pyrenees67.jpg Les Hautes-Pyrénées
411.- Pic du Midi de Bigorre.- Plate-forme et
colonne en marbre du sommet (signal géodésique 2.877 m)
Cliché Labadie
LF Toulouse
(1908)

Il existe dans les Pyrénées plusieurs pics du Midi (Ossau et Arrens dans les Pyrénées-Atlantiques, Siguer dans l'Ariège), mais le pic du Midi de Bigorre est certainement le plus connu dans notre métropôle et aussi bien au-delà de nos frontières. À 2877 m d'altitude, la silhouette du sommet avec son antenne de cent trois mètres de hauteur, est facilement reconnaissable et visible à des kilomètres à la ronde.

pyrenees39.jpg Pic du Midi de Bigorre (2877 m.).
Vue générale de l’observatoire et de la chaine centrale   Hélio30
Labouche frères, Toulouse

         On y vient d'abord pour le panorama; une magnifique vue de la chaîne des Pyrénées sur trois cent soixante degrés. Aujourd'hui, « le vaisseau des étoiles », comme on le surnomme, s'offre au grand public, accessible et confortable. Pourtant, véritable vaisseau soumis aux aléas climatiques de la haute montagne, de nombreuses années d'aventures humaines auront été necessaires pour que le pic devienne ce qu'il est de nos jours. Il doit son existance à la volonté du général Charles du Bois de Nansouty, et de l'ingénieur Célestin-Xavier Vaussenat ( membres de la société Ramond de Bagnères ) qui dès 1865, réunissent les fonds et luttent contre les éléments pour donner vie à leur rêve, installer un observatoire météorologique sur le pic. Le général Nansouty a été le premier pionnier en posant la première pierre. Des hommes ont donné de leurs temps, de leurs sueurs, de leur travail pour avoir le résultat.
         La station est mondialement connue pour ses recherches. Les visiteurs ou les touristes ne soupçonnent même pas que tout proche d'eux, en ce lieu, des données sont continuellement enregistrées et transmises en astronomie mais aussi en météorologie, aérologie et communications.
         Heureusement, ce grand site pyrénéen peut être découvert seul, en famille ou entre amis d'abord par une mémorable ascension en téléphérique au départ de la Mongie. Dès l'arrivée au sommet, on peut profiter du vaste et magnifique panorama et acquérir une approche de la montagne et de l'environnement des Pyrénées grâce à divers moyens mis à disposition. Le pic du Midi abrite non seulement un observatoire précieux pour les scientifiques, mais aussi un espace muséographique qui retrace l’épopée humaine de la station et un planétarium qui nous emporte à la découverte des étoiles, et plus loin encore.

pyrenees52.jpg
         
80 Bagnères de Bigorre- L'observatoire du pic du Midi (alt. 2870 m)
Cie Alsacienne des Arts Photomécanique- Strasbourg
pyrenees59.jpg « En parcourant les Pyrénées »
145- Pic du Midi de Bigorre 2877 m
L'observatoire 2860 m
Sté des Cartes postales APA- POUX- Albi
pyrenees60.jpg Conservatoire du pic du Midi.
Photo Antoine Trincano, Lyon
Ouvrage de Raymond Escholier
Mes Pyrénées de Gavarnie à la Méditerranée
Éditeur B. Arthaud- Grenoble, Paris
1949
pyrenees63.jpg Les Hautes-Pyrénées
1470.- Pic du Midi de Bigorre (2877m.)- L'observatoire et la mer de nuages
Phototypie Labouche frères, Toulouse
pyrenees51.jpg Les Hautes-Pyrénées
1469.- Pic du Midi de Bigorre (2 877 m.).– L'observatoire- Panorama sur la chaîne centrale
Photo Labouche frères, Toulouse

pyrenees61.jpg Chalet-refuge des Laquets, au terminus de la route du pic du Midi.
Photo Antoine Trincano, Lyon
Ouvrage de Raymond Escholier
Mes Pyrénées de Gavarnie à la Méditerranée
Éditeur B. Arthaud- Grenoble, Paris
1949

À deux cent mètres en aval du pic du Midi, l'hôtellerie des Laquets était auparavant le seul couvert des ouvriers du chantier de l'obsertoire et des randonneurs. Elle se trouve à quelques mètres du terminus d'une ancienne petite route carrossable au départ du col du Tourmalet.

pyrenees42.jpg 181- Les Pyrénées illustrées
Point terminus de la route du pic du Midi
Les lacets et l'observatoire
Sté des Cartes Postales APA-POUX, Albi

         En 1996, l'ouverture du téléphérique pour l'accueil du tourisme provoque la fermeture du bâtiment. Longtemps laissé à l'abandon, une possible réhabilitation du refuge des Laquets est à l'étude. Le projet est d'en faire un hébergement de haute montagne de qualité relié au pic du Midi par un téléphérique. C'est donc une affaire à suivre...

img/b1.gif Page précédente img/b2.gif
Haut page
Page virtuelle img/b4.gif

fleche_droite_002  Ce site vous a plu ?... Alors n'hésitez pas, ajoutez *Ma collection de cartes postales* dans vos favoris.

Plan du site


         Mise en page © 2008 Elephorm et Alsacréations - © 2007, C6 Software, Inc. - © 2008-2017, japy-collection

         Les informations sont communiquées, mises à jours et corrigées par l'administrateur du site lui-même. Ne pouvant garantir l'exhaustivité ni l'exactitude de tout le contenu, il ne peut en aucun cas être responsable des conséquences directes ou indirectes liées à leur publication ainsi qu'à leurs utilisations. Merci toutefois de lui signaler toute erreur ou toute omission importante.
         Toute personne, morale ou physique, figurant ou citée sur une page de ce site, peut exercer ses droits d'accès, de modification, de rectification ou de suppression des informations la concernant en me contactant par email.
         Ce site, d'accès totalement libre et gratuit, ne bénéficie d'aucune subvention.



assets.pinterest.com/images