Flux RSS  feed-icon.png

La carte postale :    --> le trait d'union entre le passé et le présent <--


Le 23/07/2017 -

Allemand Anglais Espagnol Français Portugais

Cartes postales de Montferrier


Blason de Montferrier
Pas de photo disponible

Histoire, sites, monuments, curiosité:
Mont Fourcat. -Belles sapinières. -Sources ferrugineuses nombreuses. -Débris de vieux remparts. Carrières de talc et de marbre. -Vieille église du XIIIè siècle. -Départ des excursions au St-Barthélemy.

Principaux commerces et industries: exploitation du talc et du marbre. -Filature. -Vente de pommes de terre de semence. -Mines de zinc, à Cadeilhou.

Annuaire et guide touristique de l'Ariège et de l'Andorre
Année 1932
Louis Narbonne, imprimeur éditeur, Pamiers
Publié sous les auspices de M. le Préfet du Conseil Général, de la Chambre de Commerce et de l'Union Thermale et Touristique

Situé au pied du versant nord du massif de Tabe, le village de Montferrier était entouré de lourdes murailles où se trouvait un château qui défendait la place. On pouvait accéder à la cité par trois portes: les portes d'Abail et d'Amount qui sont démolies en 1847 et la porte Gleizo (la porte de l'église) datant de 1212, existant encore. Le château fut détruit sur l'ordre de Louis XIII.

Montferrier a depuis longtemps su profiter des richesses de son environnement:
        - Par le passé, les mines de talc de Fangas et de Porteille ont été largement exploitées (voir plus bas), ainsi que le bois et le textile (filature de laine, tissage de draps).
        - De nos jours, le textile est resté une constante économique pour la commune (entreprise familiale Sotap-Carol) et la station de ski des Monts d' Olmes accueille les sportifs pour un ski ludique et familial. Pour les périodes estivales, elle propose nouvellement une multitudes d'activités sportives en toute sécurité pour les adultes et les enfants (parc aventure, tir à l'arc, randonnées, parcours de VTT, etc…).

La commune compte environs 667 habitants (2010) qui sont appelés les Ferrimontains et les Ferrimontaines.

Montferrier- Vue générale prise à l´est du village Montferrier- Vue générale prise à l´est du village
Ancienne petite ville fortifiée. Église bâtie en 1212, elle était remarquable de porter sur sa voûte un couvent de Capucins dont on voit encore des vestiges. Montferrier est le meilleur point de départ de l´ascension du Saint-Barthélemy (2349 m.) de l´étang des Truites.
En général très beaux sites pour les excursions.
(1918)

L'usine de talc

A la fin du 19ème siècle, la Société Minière de Montferrier débute l'extraction du talc au col de Porteille et de Fangas. Comme l'usine de broyage se trouvait sur la commune, le minerai y était acheminé par un câble. En 1949, on comptait environ 800 ouvriers. La carrière est fermée en 1969. De nos jours, il reste encore quelques ruines au-dessus de l'étang de Moulzoune.

1535. Montferrier (prés Lavelanet)-L'usine à talc et les hameaux L'Ariège
1535. Montferrier (prés Lavelanet)
L'usine à talc et les hameaux
Phototypie Labouches frères, Toulouse

Le monument aux morts

La statue en bronze représente un soldat debout en position de sentinelle. C'est une oeuvre de Etienne Camus, statuaire à Toulouse. Le monument aux morts est inauguré le 30 octobre 1921, présidé par le sous-secrétaire d'état des P.T.T, M. Paul Laffont et le sénateur M. Reynald y prononce un discours (voir cartes postales). Le monument est classé monument historique depuis le 6 aout 2007.

4- (30 octobre 1921)-Cérémonie de l'inauguration du monument aux morts glorieux de la commune de Montferrier (Ariège) 4- (30 octobre 1921)
Cérémonie de l'inauguration du monument aux morts glorieux de la commune de Montferrier (Ariège). M. Reynald, sénateur prononçant son discours.
L. Monié, phot. Editeur- Montferrier
A.-F. Laclau, imprimeur, Toulouse
(Merci à Didier Courdil de m'avoir permis de scanner cette carte postale)
3- (30 octobre 1921)-Inauguration du monument aux morts glorieux de la commune de Montferrier (Ariège). 3- (30 octobre 1921)- Inauguration du monument aux morts glorieux de la commune de Montferrier (Ariège).
Présidée par M. Paul Laffont, sous-secrétaire d'Etat des P.T.T.- Exécution de La Marseillaise
L. Monié, phot. Editeur- Montferrier
A.-F. Laclau, imprimeur, Toulouse
(Merci à Didier courdil de m'avoir permis de scanner cette carte postale)
4- (1er novembre 1921)- Monument aux morts glorieux de la commune de Montferrier (Ariège) 4- (1er novembre 1921)- Monument aux morts glorieux de la commune de Montferrier (Ariège)- Vue générale
L. Monié, phot. Editeur- Montferrier
A.-F. Laclau, imprimeur, Toulouse
(Merci à Didier courdil de m'avoir permis de scanner cette carte postale)
Page précédente Page précédente Haut page
Haut page
Page virtuelle Page virtuelle

fleche_droite_002  Ce site vous a plu ?... Alors n'hésitez pas, ajoutez *Ma collection de cartes postales* dans vos favoris.

Plan du site


         Mise en page © 2008 Elephorm et Alsacréations - © 2007, C6 Software, Inc. - © 2008-2017, japy-collection

         Les informations sont communiquées, mises à jours et corrigées par l'administrateur du site lui-même. Ne pouvant garantir l'exhaustivité ni l'exactitude de tout le contenu, il ne peut en aucun cas être responsable des conséquences directes ou indirectes liées à leur publication ainsi qu'à leurs utilisations. Merci toutefois de lui signaler toute erreur ou toute omission importante.
         Toute personne, morale ou physique, figurant ou citée sur une page de ce site, peut exercer ses droits d'accès, de modification, de rectification ou de suppression des informations la concernant en me contactant par email.
         Ce site, d'accès totalement libre et gratuit, ne bénéficie d'aucune subvention.



assets.pinterest.com/images