Flux RSS  feed-icon.png

La carte postale :    --> le trait d'union entre le passé et le présent <--


Le 19/09/2019 -

Allemand Anglais Espagnol Français Portugais

Cartes postales d'Aulus-les-Bains (suite 1)


(…) Au point de vue de l' hébergement, Aulus s' est entièrement transformé depuis vingt années. Où l' on rencontrait, avant cette époque, que des hôtelleries dépourvues de tout confort, on compte aujourd'hui de nombreux grands hôtels qui, au triple point de vue de la table, du logement et service, ne le cèdent en rien aux luxueux hôtels des stations les plus renommées et les plus élégantes.

Les personnes qui viennent en famille y trouveront de nombreuses maisons meublées, avec appartements complets, intelligemment aménagés et mille falicité pour la nourriture. Le tout- et la chose est importante- à prix extrêmement modiques. (…)

Annuaire et guide touristique de l' Ariège et de l' Andorre(*1)

Le Grand Hôtel du Midi

D'après une fiche publicitaire de l'époque, le "Grand Hôtel du Midi" se présente comme suit:

         Autre publicité

auluslesbains32.jpg
Grand Hôtel du Midi
Publicité de 1928

L'Ariège en 1900(*2)

377. Aulus-Les-Bains.- Le Grand Hôtel du Midi Les Pyrénées Ariégeoises
377. Aulus-Les-Bains.- Le Grand Hôtel du Midi
LF Toulouse
(1947)

L'Hôtel du Midi a été construit en 1866 et démoli au début des années 1980. En 1881, ce grand hôtel compte 120 chambres, et un « jardin anglais ». Aujourd'hui, l'office du Tourisme occupe son emplacement.

Le Grand Hôtel

Le Grand Hôtel est inauguré le 15 août 1871 par son propriétaire, M. Calvet. Judicieusement placé, il se situe face au pont des Bains qui donne accès directement au parc et au bâtiment thermal.

auluslesbains36.jpg Grand-Hôtel
Aulus-les-Bains (Ariège)
>>Eaux les plus dépuratives du monde<<
::: Gare St-Girons.
Poste, télégraphe, téléphone, voitures à tous les trains.
J. B. Donat, Aulus-les-Bains.
167330
auluslesbains37.jpg Aulus-les-Bains par St-Girons (Ariège).
Eaux dépuratives sans rivales
« Grand Hôtel »
Voitures à tous les trains.- Téléphone N°3.- Poste- Télégraphe.
Éditon J. Chafré, photo
(1905)
auluslesbains40.jpg Aulus-Les-Bains (Ariège)- Grand Hôtel
Éditions Chafré
(1913)

Le Grand Casino

auluslesbains27.jpg Les Pyrénées Ariégeoises (3è série)
19.- Aulus-Les-Bains.- Le casino
Phototypie Labouche frères, Toulouse
(1906)

Le Grand Casino a été édifié en 1882 et fermé en 1965 avant d'être démoli. C'était, bien entendu,un endroit fréquenté par la riche clientèle thermale.



auluslesbains14.jpg Les Pyrénées Ariégeoises
19.- Aulus-les-Bains.- Le grand casino
Phototypie Labouche frères, Toulouse
auluslesbains23.jpg Les Pyrénées Ariégeoises
1106.- Aulus-les-Bains
Sur la terrasse du Grand Casino
Phototypie Labouche frères, Toulouse

auluslesbains29.jpg Les Pyrénées Ariégeoises
379.- Aulus-Les-Bains
Pendant le concert dans le parc du Grand Casino
Phototypie Labouche frères, Toulouse

À la Belle Époque, un orchestre donnait trois représentations par jour à Aulus:
         - à 8 heures dans le parc thermal (du petit kiosque situé à proximité des sources, seul subsiste le socle aujourd'hui).
         - à 11 heures dans l'allée des bains pour la dégustation du « bouillon Catherine ».
         - à 17 heures au Grand Casino, à l'heure de l'apéritif.(*3)

auluslesbains8.jpg Les Pyrénées Ariégeoises
372.- Aulus-les-Bains.- Pont et allée des thermes
Phot. Labouche fr.- Toulouse

         Le pont des Bains traversé, les curistes et les touristes accédaient à l'allée du parc thermal. Celle-ci était bordée de boutiques de bois accolées les unes aux autres. Les marchands, la plupart Aulusiens, proposaient aux passants quelques boissons, d'incontournables souvenirs et la dégustation des délicieux bonbons et chocolats de la confiserie Jeannette.

À propos du « bouillon Catherine »

auluslesbains39.jpg Aulus- Bouillon d'herbes concentré- Catherine Robert
Bazar Central
(1903)

         Quelques boutiquiers vendaient des tisanes dites digestives ou hygiéniques, mais la décoction la plus originale et connue était le bouillon d'herbes dit « bouillon Catherine ». Il était élaboré par Madame Catherine Robert. Ce fameux breuvage était conseillé aux villégiateurs en complément de leur traitement aux abords de l'allée des thermes et sa composition demeurait rigoureusement secrète. C'est ainsi que la recette de ce potage disparut définitivement lors du décès de la dernière descendante de la famille.
         Quoi qu'il en soit, supercherie sur l'inexpérience et la crédulité de l'époque ou astuces de grands-mères sur le bienfait de certaines plantes, on déguste encore aujourd'hui à Aulus-les-Bains, le « bouillon Catherine ».

auluslesbains7.jpg Les Pyrénées Ariégeoises
1108.- Aulus-les-Bains
Baigneurs devant la buvette et établissement thermal
Phototypie Labouche frères, Toulouse
auluslesbains9.jpg Les Pyrénées Ariégeoises
1107.- Aulus-les-Bains.- Dans le parc de l' établissement thermal
Phototypie Labouche frères, Toulouse
auluslesbains22.jpg Les Pyrénées Ariégeoises
753.- Aulus-les-Bains.- Intérieur des buvettes
Labouche fr., Toulouse
auluslesbains28.jpg Aulus.
Cure des enfants.
L'Ariège et l’Andorre
« Guide du touriste »
-1950-
Édité par l'Union Thermale et Touristique de l'Ariège, sous le patronage de la Chambre de Commerce et du Comité départemental du Tourisme
Photos YAN
Clichés Lagardère et Foissac

Les porteurs de glace

pyrenees11.1.jpg Types pyrénéens
381.- Montagnards porteurs de glace
Phototypie Labouche frères, Toulouse
(1946)

La photographie a été prise sur le pont du Garbet, à Aulus-les-Bains près de l'hôtel du Midi, en 1905.

--> Voir «Cartes postales des petits métiers d'autrefois (suite 2)»





assets.pinterest.com/images